Le terreau idéal pour jardinière

6 mois de nutriments

Économise l'eau

Juste quantité

Préserve les écosystèmes

Favorise la vie du sol

8,99

le sac de 3 L

21,99

Les 3 sacs

Attention, le terreau idéal a été développé spécialement pour le système d'irrigation de la jardinière idéale ou d'autres jardinières à réserves d'eau. Son utilisation dans des jardinières traditionnelles demanderait un arrosage soutenu.

Nous vous avons demandé quel serait Le terreau idéal ?

Ce qui ne va pas avec vos sacs de terreau :(

Je ne sais pas quel terreau choisir et les sacs sont trop encombrants

Je ne sais pas si je dois le changer souvent et quoi faire de la terre

Il attire les moucherons noirs qui attaquent mes plantes 

Mon terreau moisi dans les pots et dans le sac dans lequel je l'ai acheté

Bien choisir son terreau pour jardinière

Existe-t-il un terreau spécifique pour les jardinières ? Comment le choisir ? Quel est le meilleur terreau pour jardinière ?

Nous nous sommes également posé ces questions. Aujourd’hui, en jardinerie comme sur internet, nous sommes submergés par l’offre de terreau. Il est difficile de s’y retrouver, tant ils se ressemblent. Ici, nous allons vous donner les critères pour choisir le bon. C’est d’ailleurs sur ces critères que nous avons développé notre terreau idéal.

Terreau pour jardinière à réserve d'eau

Si vous possédez ce type de jardinière, évitez les terreaux qui retiennent l’eau. Ils feront, à coup sûr, pourrir les racines. Vos plantes deviendront alors jaunes et molles... Si vous avez une jardinière à réserve d’eau, nous vous conseillons vivement d’utiliser notre terreau. Il a été spécialement développé pour ce type de jardinière. Il a la particularité d’aérer les racines ce qui les empêche de pourrir. Cette particularité est due à sa structure très aérée qui stocke la bonne quantité d’air, même quand votre terreau est saturé en eau. L’utilisation de notre terreau vous garantira des plantes plus belles et plus vigoureuses.

Terreau pour jardinière traditionnelle

Si vous possédez des jardinières classiques, choisissez des terreaux qui retiennent l’eau. Ils vous permettront d’espacer un peu plus les arrosages. Pour ça, choisissez un terreau riche en argile. L’ajout de perlite et de vermiculite peut être un plus pour conserver l’eau. Attention, mettre un terreau riche en argile, perlite, et vermiculite dans une jardinière à réserve d’eau est fortement déconseillé. Il fera stagner l'eau au fond des pots ce qui provoquera l'asphyxie des racines, un pourrissement et l'apparition de maladies. Ces terreaux nécessitent de sécher entre chaque arrosage ce que ne permettra pas une jardinière à réserve d'eau qui arrose en continu les plantes.

Terreau nutriments longue durée

Comme nous, les plantes ont besoin de nutriments pour vivre. Elles puisent ces nutriments naturellement dans le sol à l’aide de leurs racines. Hélas, dans un petit volume de terre comme une jardinière, elles épuisent rapidement leurs réserves. C’est pourquoi nous vous conseillons d’opter pour des terreaux qui contiennent 4 à 6 mois de nutriments. Cela vous permettra de cultiver la plupart des plantes annuelles, sans avoir à leur apporter de nutriments supplémentaires. Pour vous faciliter la tâche, notre terreau idéal possède 6 mois d'autonomie en nutriments.

Le problème du terreau universel

Si vous optez pour un terreau universel, il faudra apporter tous les mois un complément de nutriments à vos plantes pour compenser ce qu’elles ont consommé. Ces nutriments sont l’azote le phosphore et le potassium (N-P-K) ainsi que les oligo-éléments. Ils pourront être apportés soit sous la forme d’engrais, soit sous la forme de compost animal ou végétal. Attention, il faudra apporter ce qui a été consommé par vos plantes. Par exemple, les tomates, sont gourmandes en azote et en potassium. Il faudra donc les privilégier dans vos apports mensuels et éviter d’apporter du phosphore supplémentaire.

Le stockage du terreau

Saviez-vous que le terreau perd en qualité nutritive et peut être colonisé par des champignons pathogènes ou des insectes ravageurs s'il est stocké ?

Le volume des sacs de terreau n'est pas adapté à nos jardinières. Par conséquent, nous nous retrouvons à stocker ce qui nous reste. Pourtant, peu de personnes connaissent les risques liés à l'utilisation d'un terreau qui a été stocké. Ici, nous allons voir ensemble ces risques et comment les éviter.

Terreau, pathogènes et ravageurs

Pour savoir si vous pouvez réutiliser votre terreau, vérifiez qu’il ne soit pas colonisé par des champignons pathogènes ou des insectes ravageurs. Pour les insectes, l’infestation la plus classique est le moucheron de terreau (mouche sciarides). Les adultes pondent dans le terreau humide et chaud. Ensuite, les larves se nourrissent de la matière organique présente dans le terreau. Elles se nourriront des racines des plantes si vous utilisez le terreau. De plus, leurs morsures sur les racines feront des portes d’entrée pour les maladies fongiques. Ces maladies auront d’autant plus de chance d’être présentes dans un sac de terreau qui a été stocké mal fermé. En conclusion, pour éviter les infestations d’insectes ou de pathogènes, refermez votre sac immédiatement après utilisation et stocker le dans un endroit frais à l’abri de la lumière. Le plus simple reste encore de ne pas à avoir à le stocker en achetant la juste quantité. C’est pour cette raison que nous proposons des petits sacs de terreau parfaitement adaptés aux volumes de nos jardinières.

Vieux terreau et perte en nutriments

Tous les terreaux ne se stockent pas. En effet, les terreaux contenant des engrais, du compost, ou du fumier se stockent mal. Les nutriments apportés par le compost le fumier et les engrais se dégradent vite s’ils ne sont pas absorbés par les plantes. De ce fait, un sac de ce terreau perdra en qualité nutritive. Utilisez-le donc rapidement. Idéalement, dans les deux mois suivant son achat. Si vous avez un sac de ce type de terreau depuis l’année dernière ne le jetez pas ! Il vous suffira, comme pour en terreau universel, d’y ajouter du compost, du fumier ou de l’engrais pour qu’il retrouve ses qualités nutritives. Les terreaux universels sont pauvres en nutriments. Vous pourrez donc les stocker longtemps. Néanmoins, souvenez-vous qu’un terreau universel ou un terreau stocké longtemps nécessitera un apport de nutriments mensuels dans les bonnes proportions en N-P-K et oligo-éléments. C’est pour cette raison pratique que nous proposons des petits sacs de terreau parfaitement adaptés aux volumes de nos jardinières.
Double-click to edit button text.